J2: .NET Overview

Derrière ce titre un peu vague se cache une session, animée par Scott Hanselman et Scott Hunter, dont le but est de faire un tour d’horizon des nouveautés liées à l’écosystème .NET: .NET Core, nouveautés liées à UWP, Visual Studio Code, etc.

La “famille” .NET s’agrandit au fur et à mesure:

  • .NET Framework: applications .NET sur Windows
  • Xamarin: applications .NET sur iOS / Android
  • .NET Core: version cross-plateforme du Framework

Chaque brique dispose de sa propre version de sa “base class library”, ce qui représente un des challenges des développeurs de nos jours: les APIs “clés” ne sont pas forcément présentes sur toutes les plateformes.

C’est pourquoi, dans l’esprit de Microsoft, la version de demain de .NET intègrera une “.NET Standard Library” commune à l’ensemble des familles: il sera alors plus facile/simple de réaliser du partage de code!

.NET Core est environ 6x plus performant que Node.js avec un gain de 40% réalisé grâce aux contributions de la communauté (le framework .NET étant maintenant Open Source et accessible sur Github).

Quelques nouveautés liées au Framework .NET sont à venir: amélioration sur la cryptographie, support du “soft keyboard” pour WPF, support de TLS 1.1/1.2 pour ClickOnce, “edit and continue” en XAML, nouveautés sur le XAML Language Service, etc.

Les nouveautés du language C# 7 ont également été passées en revue et l’une d’entre elles a eu un franc succès: la possibilité de définir, pour une méthode, un ensemble de type de retour (sorte de Tuple<>):

public (int sum, int cout) GetSumAndCount(int a, int b)
{
    var c = b++;
    return (a+b, b) 
}

Nous avons également découvert la possibilité de nommer une variable dans le cas d’une comparaison de type:

object c = 1;
if (c is int a)
{
    int i = a;
}

Visual Studio 15 a également été pensé pour améliorer la productivité des développeurs. Ainsi, il devient possible d’ajouter un package Nuget et le “using” correspondant en cliquant sur le “squizzle” qui apparait en dessous d’un type qui n’est pas reconnu (version++ du “Add using” de Resharper) en offrant la possibilité de voir le code source du composant (potentiellement récupéré depuis Github) et de le debogguer…

 

Microsoft a vraiment fait un gros travail sur l’optimisation des performances et l’amélioration de la productivité des développeurs: il reste encore beaucoup de travail à accomplir mais c’est un plaisir de voir le résultat à l’heure actuelle. La plateforme .NET a de (très) beaux jours devant elle!

 

Stay tuned!

Ces billets pourraient aussi vous intéresser

Vous nous direz ?!

Commentaires

comments powered by Disqus